Toutes les Poitrines Blog Lingerie de marque dans toutes les tailles

Octobre Rose : mois de dépistage du cancer du sein

visuel-campagne2012-gd

Depuis 20 ans, le mois d’octobre est celui où l’on promeut mondialement le dépistage du cancer du sein. Avec 53 000 nouveaux cas par an, le cancer du sein est la première cause de décès par cancer chez la femme. On a recensé 11.886 victimes l’an dernier.

1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie. Pourtant, chez les 50-74 ans, seule une femme sur trois se fait dépister. Octobre Rose est l’occasion de vous rappeler l’importance du dépistage organisé qui, chaque année sauve des milliers de vie.

A tout âge, vous êtes invitées à vous faire dépister tous les 6 mois ou une fois par an. A partir de 50 ans, outre l’examen annuel de vos seins par votre médecin traitant, une mammographie est recommandée tous les 2 ans au minimum –avec lecture du résultat par deux radiologues différents-.

Le dépistage organisé, quant à lui, est accessible aux femmes à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans. En effet, après 40 ans, le risque se multiplie une fois et demie tous les 10 ans. Mais le dépistage « organisé » qu’est-ce que c’est ?

Organisé par les pouvoirs publics, ce dépistage est généralisé en France depuis 2004. Les femmes agées de 50 à 74 ans sont invitées à se faire dépister tous les deux ans, sans avance de frais. A l’occasion d’Octobre rose, mois dédié au cancer du sein et à sa prévention, l’Institut National du Cancer et le ministère chargé de la Santé mettent en place, en lien avec les régimes d’Assurance Maladie, un dispositif visant à donner aux femmes une information détaillée et un accompagnement face à cette démarche indispensable.

bandeau_590_100

© Institut National du Cancer

Le cancer du sein est une tumeur maligne qui touche la glande mammaire. Les cellules malignes se multiplient de manière désordonnée jusqu’à créer une tumeur qui s’attaque aux tissus sains avoisinants. Cette tumeur peut propager des cellules cancéreuses dans tout l’organisme : on dit alors qu’elle  » métastase ».

Le jour J

Dans un premier temps, il vous sera demandé de vous déshabiller dans une cabine individuelle. Le manipulateur ou le radiologue vous installera ensuite. Tout en restant debout, vous devrez avancer le thorax le plus possible contre l’appareil de mammographie afin de poser tous le sein sur la plaque qui contient le film. Une seconde plaque vient alors appuyer sur le sein et l’aplatir. Pas très agréable comme sensation de compression, mais c’est une phase assez rapide, rassurez-vous. Il est important de prendre rendez-vous la semaine qui suit vos règles, période où les seins sont le moins sensible.

La mammographie dure entre 10 et 15 minutes, sauf examens complémentaires. Le radiologue analyse ensuite les clichés, réalise un examen clinique : vérification de l’aspect de la peau et du mamelon, palpation afin de vérifier que tout est normal. Parfois suivra une échographie dans la foulée pour affiner l’interprétation des images. Souvent, le résultat vous est communiqué tout de suite et vous repartez avec vos clichés que vous devrez soigneusement conserver jusqu’au prochain examen.

Tous les mois, il est également recommandé de pratiquer un auto-examen, tout un art à découvrir ici !

Ecrire un commentaire :