Toutes les Poitrines Blog Lingerie de marque dans toutes les tailles

Comment faire durer votre lingerie ?

Tiroirlingerie

Nous avons toutes ce petit tiroir où dorment bien au chaud des chefs-d’œuvre de dentelles et de tulle. Votre lingerie est l’alliée de votre confiance et de votre confort. Du plus douillet au plus sensuel, du plus sophistiqué au plus classique, tous vos dessous sont précieux et fragiles. Porter de jolis sous-vêtements est un plaisir alors pourquoi ne pas le prolonger ? Laver sa lingerie est tout un art si vous souhaitez la préserver dans son éclat des premiers jours.

L’équipe de Toutes Les Poitrines vous donne ses conseils et astuces pour traiter vos dessous avec tout le soin qu’ils méritent !

 

Choisir la méthode de lavage adaptée

Si vous optez pour un lavage à la main comme le conseillent nos mamans…

Méfiez-vous ! Car contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas toujours la meilleure solution. Le lavage à la main nécessite de prendre certaines précautions, faute de quoi vous risquez d’abîmer votre lingerie.

Commencez par séparer blanc et couleurs, mais également vos sous-vêtements du reste. Peu de gens le savent, mais les fibres de vos vêtements peuvent jaunir vos petits dessous à force. Chose qui serait dommage alors que vous privilégiez la douceur d’un lavage à la main.

Utilisez ensuite de la lessive pour linge délicat, au préalable dissoute dans un peu d’eau tiède (attention, pas plus de 30°C). Ensuite, pas plus de 5 minutes dans l’eau. Si le linge est très sale, il est préférable d’utiliser un peu d’huile de coude et de frotter au savon Marseille.

Pour le rinçage, c’est plutôt simple. Il suffit de rincer à l’eau tiède, puis à l’eau froide tout en vous assurant qu’aucun résidu de lessive ne reste dans les fibres ! Petite astuce, utilisez une essoreuse à salade plutôt que de tordre le linge avec les mains pour l’essorer.

Si vous optez pour un lavage en machine par manque de temps…

Le lavage en machine est, en effet, moins risqué et il est tout à fait possible de préserver la souplesse de votre lingerie si vous faites bien attention. Pour allier rapidité et efficacité c’est ici que ça se passe !

Le conseil de Toutes les Poitrines, c’est d’utiliser un filet à linge (ou taie d’oreiller en deuxième main), qui évite en particulier de déchirer la dentelle, et d’abîmer la matière fragile et les finitions de chaque pièce qui en font le charme.

N’oubliez pas de toujours laver à basse température. Il est fortement conseillé de ne jamais dépasser 60°C ! A bannir également, le sèche-linge, terrifiant pour des petits dessous fins sans protection. Il détériore les tissus et les décolore.

 

picto_entretien (1)

 

A chaque matière ses précautions

La lingerie en coton supporte les températures élevées en machine, mais elle peut rétrécir de 3 à 5% ce qui n’est pas négligeable, attention !

La soie, cette petite capricieuse, se lave sans la faire tremper trop longtemps. Et puis, l’idéal c’est de sécher les pièces en soie à plat sur une serviette éponge sèche. Rappelez-vous que la soie et la laine sont les deux irrégulières qui ne supportent pas la machine.

Pour toutes les autres matières type viscose, lycra, élasthanne, polyamide, dacron ou autres, lavez  à la main et à basse température dans une eau additionnée de lessive liquide. Mais prenez garde au rétrécissement !

Soutiens-gorge et culottes, guêpières et corsets, collants et bas… Chacun son traitement de faveur !

Une seule règle : faites confiance aux étiquettes de votre lingerie ! Vous pouvez vous fier à la lettre aux indications qui y figurent. Quant au séchage des soutiens-gorge et des culottes, il se fait à l’air libre. Le repassage, quant à lui, est formellement interdit.

Pour ranger vos petits ensembles délicats, le must c’est le papier de soie. Déposez-le au fond du tiroir ou sur votre étagère afin d’éviter que le bois ne s’accroche aux fibres du vêtement. Pour les soutiens-gorge, l’important est de ne pas modifier leur forme d’origine, vous pouvez les plier mais le maitre mot reste dé-li-ca-tesse.

 

lingerie dentelle 2

Guêpière, body, bas… : traitez-les avec délicatesse

Pour vos chères guêpières, corsets et autres body, reportez vous à l’étiquette une fois de plus. Ces pièces sont généralement faites de matière délicates mais dans certains cas, il est possible de les passer à la machine !

S’il est possible d’économiser un temps précieux tout en gardant la qualité de ses dessous pourquoi ne pas le faire ? Cela dit, ne partez pas trop vite en besogne. Pour les dessous qui autorisent le repassage, veillez quand même à les repasser sur l’envers, c’est plus raisonnable.

Ah les bas et collants ! Ils nous en font voir de toutes les couleurs. Maudites pièces qui se filent si facilement !

Toutes les Poitrines vous propose quelques techniques de grand-mère pour les rendre plus résistants : les laver et les repasser avant de les porter et, technique aussi surprenante qu’efficace (à ce qu’il parait), les mettre au frigo avant de les enfiler !

 

Maintenant à vous de jouer, et à très vite sur Toutes les Poitrines !  

 

  1. Stéphanie says: 18 décembre 201316 h 40 min

    Excellent article, des conseils pratiques d’ailleurs j’ignore la plupart mais dorénavant je suivrais vos conseils. Bonne continuation

Ecrire un commentaire :